Elle s’était promise que dès qu’elle atteint sa majorité, qu’elle puisse profiter de la vie, surtout sexuellement pleinement. A à peine, seize ans qu’elle enchainait les gros dards de mecs plus âgés qu’elle, dans sa bouche, sans rien de plus. Elle adorait ça, faire des pipes. On la surnommait la pompeuse, tellement elle était forte, mais de plus en plus, son désir était encore plus fort, son désir de se faire culbuter était de plus en plus intense, elle en tremblait rien qu’en y pensant. A la veille de ses dix-huit ans, une amie à elle, lui offre des minutes d’appel, de dial hot avec un mec vraiment excité et prêt à lui faire l’amour au téléphone. Elle n’a jamais connu ce genre d’expérience, et pensait que c’était vraiment bidon, jusqu’au moment où elle a dit « allo !».

Elle n’y croyait pas. Le gus en question, était un gars de sa ville mais qui adorait procéder de la sorte. Tout faire pour avoir un deuxième rencart par téléphone ou directement dans la vie réelle. Le mec lui a demandé de fermer les yeux et d’imaginer un peu si il devait la toucher, lui caresser le corps, entièrement, avec ses doigts puis sa langue. Elle ne pouvait pas s’empêcher de se caresser en s’imaginant que c’était le cas, et ses gémissements devenaient de plus en plus intenses. Elle a ensuite commencer par se fourrer le sexe avec ses doigts pour intensifier son plaisir et le rendre plus intense. C’était vraiment une expérience qu’elle a même conseillé à ses copines.

Le lendemain, elle fut contactée par ce mec avec qui elle voulait tant s’envoyer en l’air après avoir passé toute la nuit au téléphone, un plaisir partagé, qu’elle aimerait refaire à tout moment avec ce mec qui est un vrai tombeur au téléphone et un amant professionnel du sexe.